La loi d’attraction

La loi d'attraction

La loi de l’attraction est présente dans tous les domaines de vie. Il en va de même pour le domaine relationnel, donc amoureux.

Mais cette loi d’attraction demande plus d’implication que nous pouvons l’interpréter au premier abord. Cet article a pour but de mettre en lumière comment elle intervient dans notre bonheur amoureux, et comment l’utiliser véritablement.

Qu’est-ce que la loi d’attraction ?

La loi de l’attraction est une loi universelle qui consiste à croire qu’il y a un lien entre la pensée et la réalité. Elle relierait donc la conscience aux résultats.

Ce n’est pas simplement une idée spirituelle, car il est prouvé qu’en tant qu’être humain, nous agissons, décidons, choisissons, en fonction de ce que l’on pense.

Nous construisons en effet, dans notre pensée, une vision de la réalité qui peut être plus ou moins éloignée de LA réalité. C’est cette pensée, parfois biaisée par de nombreux facteurs (filtre personnels, insécurités, croyances…) qui va influencer nos actes, et ainsi nos résultats.

Comment mettre en pratique la loi d’attraction ?

La pensée peut se modifier. On peut ouvrir notre vision des choses, ou la fermer et la maintenir ainsi. L’ouverture à une autre vision, celle qui est plus alignée avec ce que nous nous souhaitons comme résultat, est tout le but de la loi d’attraction.

Évoluer dans un alignement entre croyances soutenantes et souhaits, entre pensées et désirs est tout le pouvoir que nous avons en nous.

Cela demande de défier et surmonter notre propre auto-sabotage à ce fonctionnement, bien souvent inconscient.

Identifier les oppositions :

Dans un premier temps, posez-vous un instant en  vous demandant qu’est-ce qui, dans votre vie, vous génère des émotions négatives (émotions désagréables à ressentir) ? Et à l’inverse, qu’est-ce qui vous génère des émotions positives (émotions agréables à ressentir) ?

Puis demandez-vous qu’est-ce que vous avez fait, qu’est-ce que vous avez pensé, dans le passé, quel schéma avez-vous reproduit qui a conduit à vos sentiments d’échec ?

Ces questionnements sont essentiels car ils vous appellent à mettre en lumière votre propre incohérence entre ce que vous cultivez en vous (votre pensée et ainsi vos actions) et les résultats que vous souhaitez obtenir. Afin de venir vous aligner entre vos pensées et actions, avec vos résultats souhaités. Et non plus d’être dans une démarche de rechercher ce changement externe dans vos résultats sans votre propre implication.

Car, dans cette intention de trouver une solution externe uniquement, sans ce travail interne, on parlera de dépendance affective (dépendre de choses externes pour nos propres souhaits, sans notre réelle implication)

Transformez le négatif :

Votre rôle est de ne pas entretenir une pensée négative qui vient s’opposer et donc saboter ce que vous souhaitez pourtant obtenir comme résultat. Le but ici n’est pas de supprimer le négatif, mais de déjouer son sabotage.

Demandez-vous quelles pensées négatives peuvent devenir encourageantes, soutenantes pour de meilleurs résultats. Voici deux exemples de cette “transformation” du négatif : 

  • “Je ne fais jamais rien de bien” > “Je fais de mon mieux” (C’est un discours plus bienveillant, encourageant. Moi qui cherche à réussir ce que j’entreprend, ce sera évidemment dans un contexte encourageant que je m’en offre les meilleures possibilités).
  • “Je vais être trompée/abandonnée” > pour quelle raison je nourris cette idée qui me concerne ? Est-ce que c’est productif à me sentir sereine et à donc cultiver ma relation avec sérénité et ainsi la faire durer dans le bonheur ?

Parallèlement, changez également les habitudes, les actions qui ont répété un résultat négatif. Testez, faites des tentatives, le but est simplement de faire une différence.

Exemple : J’ai toujours pensé être abandonnable, que mon conjoint trouverait mieux ailleurs… > Cela engendre des comportements de jalousie, de tentative de contrôle sur l’autre, je dégage de l’anxiété alors qu’au contraire, je sais que c’est la sérénité et mon bien-être qui cultivera une relation sereine et épanouie.

> Je vais commencer par cultiver l’idée qu’il n’y a aucune raison que l’on recherche et trouve mieux que moi, que ce n’est pas cette réflexion qui sera productive à me rendre bien et donc épanouir ma relation, puis je peux m’appliquer à dégager plus d’apaisement que d’anxiété dans mes interactions avec mon conjoint, etc.

Définir ce que l’on souhaite :

Prendre le temps de définir ce que l’on souhaite, ce que l’on cherche à obtenir comme résultat, va permettre de reconnaître et voir les incohérences entre notre manière de fonctionner et ce que l’on cherche à obtenir.

Précisez ce que vous désirez, plus en détail, pour ouvrir votre regard et votre réflexion sur votre manière de procéder pour l’obtenir.

Exemple : “Je veux de l’amour” > Qu’attendez-vous exactement ? Que cherchez-vous chez l’autre ? Comment ressentez-vous l’amour de l’autre ?

Il sera bien plus simple de prendre du recul, ensuite, sur vos actions, vos habitudes, et d’y lire un véritable encouragement à cet objectif désiré, ou au contraire, d’y remarquer de véritables incohérences.

Exemple : “Je veux rencontrer une personne qui souhaite une relation sérieuse, sincère pour pouvoir s’exprimer et communiquer, pour rendre la relation fluide et sereine. Je définie l’engagement comme un investissement stable qui construit une relation et la fait grandir”

> Les questions à se poser sur cet exemple : 

  • Est-ce que je développe déjà ce travail de sincérité pour communiquer au mieux ? Est-ce que je prends le temps, j’apprends à m’écouter, à m’exprimer, et ainsi, en étant ouvert à moi-même, être ouverte à l’autre ? Comment mettre en place cela un peu plus ?
  • Je veux de l’engagement, suis-je moi-même engagée envers moi et ce qui m’est essentiel ? Ou ai-je l’habitude de m’investir dans ce qui ne me convient pas en espérant que cela change avec le temps ? Suis-je donc bien engagée envers moi et mon bien-être ? Comment mettre cela en place un peu plus ?
  • Suis-je ouverte et active aux rencontres pour rencontrer une personne compatible à mon désir ? Suis-je la personne qui dégage clairement ces valeurs que je veux dans ma relation ?

Vous pouvez lire, à travers cet article, l’implication sincère, la responsabilisation que demande la loi d’attraction.

Nos pensées engendrent nos émotions qui elles-mêmes engendrent nos actes. Nos actes amènent à un résultat.

Ce n’est pas juste en espérant notre résultat souhaité que celui-ci va se produire. Non, dans ce cas-là, nous maintenons notre déresponsabilisation pour le créer. C’est en nous y impliquant en déjouant ce qui, en nous-même, dans notre propre fonctionnement, vient nuire et:ou s’opposer à ce résultat souhaité.

Cela demande de s’intéresser à soi et de prendre du recul sur ce qui peut être des habitudes profondes et jamais remises en questions jusque là pour devenir entièrement participant et acteur à la loi d’attraction.

Je vous offre votre cadeau gratuit à télécharger :

3 bases essentielles pour devenir la meilleure version de soi

Ebook devenir la meilleure version de soi

1 Comment

  1. Gevaert

    Bouleversements dans ma vie. Nouveau départ. Besoin de me reconstruire.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie d’aller plus loin dans votre épanouissement personnel ?

Jetez un oeil aux différents ebooks gratuits que je vous offre, ou prenez RDV pour une séance de coaching individuelle et personnalisée !