Les mauvaises habitudes dans une relation

Les mauvaises habitudes dans une relation

Il existe des comportements dans une relation qui vont soutenir et cultiver ce que nous désirons y retrouver : de l’amour, du respect, de la confiance, de la sérénité, etc.

Mais comme il existe de bonnes habitudes, il en existe aussi des mauvaises. Celles qui, au contraire, sont contre-productives à la relation saine et durable que nous désirons pourtant retrouver.

Dans cet article, je partage avec vous 5 habitudes, 5 comportements qui ont tendance à être banalisés et normalisés dans une relation de couple, alors qu’ils ne sont absolument pas des indicateurs d’une relation saine.

Les disputes violentes

Nous parlons de disputes violentes dès lors que le conflit vire à la dispute intense : qu’il y ait des cris, des insultes ou encore une durée illimitée du conflit.

Pour rappel, les conflits sont normaux et même nécessaires dans une relation. Il s’agit d’une différence auquelle les partenaires font face pour s’accorder, et donc s’offrent la possibilité de faire grandir leur relation.

Même les disputes peuvent se produire, nous sommes des êtres humains parfaitement imparfaits, et un conflit peut nous bouleverser émotionnellement et aller vers la dispute.

Mais ! Il faut regarder la violence qu’on y met. Car c’est une idée fausse de penser que la réconciliation “efface” les violences de telles disputes.

La relation peut s’abîmer sans retour, et apprendre à mieux aborder le conflit permet d’élever la relation, non pas de lui nuire, de la blesser jusqu’à épuisement à chaque nouvelle dispute.

La jalousie

Non, ce n’est pas une preuve d’amour. Sinon, cela signifierait qu’une personne qui n’a pas de comportement de jalousie (quand il n’y a aucune raison d’en avoir) n’aime pas ?

Oui, on ne veut pas perdre l’autre, notre partenaire, mais les comportements de possessivité qui en découlent nuisent à la relation. Ils sont épuisants et privent de la liberté que nous avons en tant qu’être humain.

La jalousie est en fait une preuve d’insécurité/ Une insécurité personnelle qu’au lieu de travailler, on va décharger et nourrir en agissant sur l’autre et sur la relation.

On espère, par ce comportement de jalousie, trouver confiance, sérénité et sécurité dans la relation en entretenant doutes, méfiances, voire contrôle, comparaisons dénigrantes (on se compare aux autres en estimant qu’il ont plus que nous pour attirer notre partenaire), et dévalorisation de soi et de son partenaire (on se sent “moins” et en plus laisse exister la croyance que notre partenaire nous choisit par défaut, et qu’il nous quittera s’il trouve une autre personne que nous jugeons de “mieux”).

La jalousie dans la surveillance des réseaux du partenaire

La jalousie, ou en tous cas, l’insécurité qui nous amène à ce comportement, peut nous pousser à surveiller les réseaux de notre partenaire.

Alors que non, il n’y a rien de normal à cela. Il n’y a rien de normal à se sentir légitime de contrôler ou surveiller l’autre. Il n’y a rien de normal à se donner des droits sur ce que nous faisons à l’autre, dans l’invasion de son espace en le privant d’indépendance et de liberté.

Je vous invite à vous demander ce que vous pensez d’une relation, ce que vous en croyez : À quel moment le partage et l’engagement sont synonymes de perte d’indépendance et de liberté ? 

La confiance est la clé pour élever une relation vers la sérénité et la sécurité.

Minimiser les pensées et ressentis de l’autre

Il est sain de se taquiner, de pouvoir rire de l’un et de l’autre. Mais si quelque chose vous blesse et que vous l’exprimez, ce n’est pas normal d’avoir comme retour : “oh ça va, c’est pour rire”. Ou encore : “Tu es trop susceptible”.

Bien sûr, il y a la manière dont on s’exprime, dont on communique à l’autre ce que l’on ressent, ce qui nous blesse. Ce n’est certainement pas en attaquant l’autre sur sa personne, mais en exprimant notre propre ressenti et le comportement qui nous impacte. Bien entendu, notre ouverture d’esprit et notre manière de communiquer auront un rôle important.

Mais, minimiser les ressentis, les pensées ou encore ce qu’exprime notre partenaire n’a rien de sain.

L’écoute (nécessaire au bon fonctionnement d’une relation), c’est faire de la place à l’autre dans sa différence, et non lui imposer comme nous voulons qu’il réagisse.

Ne pas s’exprimer

Dans la continuité de la mauvaise habitude de minimiser les pensées et ressenties de l’autre, il existe également un comportement nuisible à la relation. Celui de ne pas s’exprimer.

Parce que justement, ne pas verbaliser ses sentiments, ses émotions pour éviter les conflits, ce n’est pas du tout un signe que tout va bien.

Vous devez pouvoir vous sentir en zone sécure, bien dans la relation, pour vous exprimer sans moquerie et avec de l’acceptation. Evidemment, c’est dans la réciprocité que cela fonctionne.

La “suppression” de sentiments, d’émotions n’a jamais fait grandir de belles choses.

Attendre de l’autre qu’il nous comble

Cela n’a jamais été le rôle d’un autre être humain de prendre des responsabilités qui nous incombent.

Notre bonheur et notre épanouissement viennent de nous-même. Ce n’est absolument pas délégable à quelqu’un d’autre, ni même à notre partenaire.

Sinon, le risque est de rentrer dans un fonctionnement de dépendance affective.

Une quantité de croyances populaires viennent pourtant soutenir cette idée, comme par exemple, le fait que nous cherchons notre moitié.

Pourtant, aussi sain que cela puisse être d’avoir un partenaire qui nous soutient, il ne vient qu’en appui de ce que nous faisons déjà pour nous-même, de ce que nous nous apportons et cultivons pour nous-même.

Voyons l’autre comme un bonus, comme un être qui vient compléter, s’additionner à notre personne et notre bonheur, et non qui vient y combler et y prendre en charge.

Pour appuyer cela, une addition utilisée dans les relations amoureuses : 1 + 1 = 3

Chaque 1 représente chacun des deux partenaires, entiers, dans leur individualité propre. C’est cela qui vient créer et cultiver la 3ème entité, le 3, qui n’est autre que la relation. Relation qui, elle-même, apporte aux 2 partenaires qui la composent.

Punir par le silence

Se murer dans le silence, dans le désaccord ou dans le conflit, c’est un comportement passif-agressif. C’est priver l’autre et la relation de communication, en ne s’exprimant pas soi-même sur ses ressentis.

Un comportement qui demande à l’autre de se mettre en demandeur ou dans la position de s’excuser (même de rien), dans laquelle nous ne participons pas. Ce silence punit pour mettre l’autre en position inférieure.

Et ce comportement prive de toute possibilité d’avancer. Car non seulement il fait partie des comportements reconnus comme violent psychologiquement, mais il fige également la situation, la relation.

Ce comportement est à différencier de celui de prendre le temps de se calmer, de faire une pause dans la conversation avant de la reprendre. Celui-ci est un acte mature, émotionnellement parlant, de reconnaître la non-possibilité à un instant T de pouvoir communiquer calmement et de manière productive, pour reporter la conversation à un instant où elle sera abordée avec plus de sérénité et donc bien plus productive.

La punition par le silence, c’est un comportement qui, bien au contraire, témoigne d’un grand manque de maturité émotionnelle et prive d’une relation saine.

Pour aller plus loin dans les relations saines et durables, et surtout pour réellement participer à construire la vôtre, je ne peux que vous inviter à mieux comprendre votre fonctionnement ainsi que votre responsabilisation à cultiver ce que vous désirez retrouver.

Je vous offre votre cadeau gratuit à télécharger :

3 bases essentielles pour devenir la meilleure version de soi

Ebook devenir la meilleure version de soi

6 Comments

  1. Kourouma

    Salut, je vous suit depuis toujours, merci infiniment

    Reply
    • Esther

      Bonjour,
      je vous remercie pour cette gratitude et vous souhaite une très belle journée.

      Reply
  2. Kourouma

    Merci infiniment coach.

    Reply
    • Esther

      Merci à vous.

      Reply
  3. Veronique Dussart

    Vous remerciant

    Reply
    • Esther

      Avec plaisir.

      Reply

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie d’aller plus loin dans votre épanouissement personnel ?

Jetez un oeil aux différents ebooks gratuits que je vous offre, ou prenez RDV pour une séance de coaching individuelle et personnalisée !