Qu’est-ce que l’amour ?

L'amour

Comment peut-on définir et reconnaître l’amour, et surtout le différencier du sentiment amoureux et de l’attachement qui sont des sentiments plus fluctuants et plus en lien avec le début d’une relation ? Qu’est-ce donc que l’amour véritable et durable ?

L’amour prend du temps, nous pouvons souvent l’entendre, mais c’est parce que l’amour s’appuie sur la connaissance véritable de l’autre, et la connaissance que l’autre a de nous. Et connaître une autre personne demande de nombreuses expériences partagées, au travers de différentes situations, et surtout sur la durée pour que chacun puisse se révéler dans ce qu’il est, en profondeur, dans ces différents états émotionnels, dans ses aspirations, dans ses réactions, dans ses engagement, et tant d’autres choses qui demandent ce temps. Et cette phase d’apprentissage, même si elle est constante et dure toute une vie car nous sommes constamment en évolution, en développement, sera beaucoup plus intense en début de relation.

La phase d’apprentissage

Il faut donc passer cette phase d’apprentissage, que l’on traverse à travers 3 phases.

  • La fusion : cette première phase dans une relation où l’on reconnaît uniquement les qualités de l’autre et ce qui nous attire. Une phase où l’on cherche ce qui nous assemble, en minimisant, voire annulant ce qui nous différencie.
  • La dissociation : cette seconde phase redonne de la puissance aux individualités de chacun, on se découvre dans nos différences et cela peut être une grande désillusion. Ce passage de la fusion à la dissociation ne se vit pas au même rythme pour les 2 partenaires de la relation, le partenaire étant encore en phase de fusion pouvant vivre cela comme un abandon, un éloignement de la part de l’autre.
  • Le rapprochement : cette phase comprend non seulement l’individualité de chacun reconnue, chacun se voit dans ses différences, mais se reconnaît également dans leurs valeurs communes et les qualités de chacun. C’est l’entrée dans l’amour véritable, là où l’on choisit dans une plus grande conscience de qui est l’autre et qui nous sommes nous dans la relation, de continuer et faire grandir la relation. Il y a donc les 2 partenaires et cette nouvelle entité : la relation.

L’amour demande donc du temps et un apprentissage de chacun, pour créer les fondations solides de la relation, en quittant l’idéalisation que l’on fait de l’autre pour la “remplacer” par une véritable connaissance de l’autre et réciproquement.

Mais pour continuer de développer cet amour, il faut aussi reconnaître l’amour, et pour le reconnaître, il est nécessaire de le développer déjà pour soi-même, on parle alors d’amour de soi pour pouvoir aimer et être aimé.

L’amour de soi

L’amour de soi est tout à fait similaire à l’amour que nous portons à l’autre. Aimer est un verbe, c’est donc sur une multitude d’engagements et d’actions qu’il se construit et s’entretient. C’est en développant des comportements d’amour, comme la bienveillance, le respect, le soutien, l’engagement, etc, pour soi-même, que nous sommes capables de les reconnaître de l’autre, de les offrir à l’autre avec sincérité, mais aussi de les recevoir.

Pourquoi avec sincérité ? Car l’amour ne peut s’offrir au détriment de soi sans prendre le risque de chercher à se combler par l’autre et la relation, sans agir inconsciemment avec l’intention de rendre l’autre redevable de ce que nous offrons, si cet amour de soi est manquant.

L’amour de soi s’apprend et se développe, et c’est ainsi que nous développons la sincérité et l’authenticité de l’amour que nous pouvons offrir. Mais c’est également par le développement de cet amour de soi que nous nous offrons à nous-même la capacité de recevoir et accueillir l’amour de l’autre.

Aimer est un verbe

Aimer, ce n’est pas simplement ressentir un sentiment amoureux et le dire. L’amour dont nous parlons ici est une multitude de choix et d’actions qui vont bien au-delà du sentiment amoureux.

Les sentiments amoureux se créent mais surtout s’entretiennent non pas par magie mais par ce que nous en faisons et ce sur quoi nous les faisons reposer : nos choix du quotidien, nos actes, notre engagement, etc.

Une relation et l’amour que l’on souhaite y retrouver ne se font pas sans notre part de responsabilité et de conscience de ce que nous y apportons et de ce que nous y entretenons. Cela demande d’impliquer notre : 

  • Investissement : une relation s’alimente de par ce que nous y apportons, dans nos choix d’actions et de réactions, dans ce que nous y développons ou non, et il en va de même pour les 2 partenaires de la relation.
  • Volonté : l’épanouissement de la relation et l’amour qui y vit et grandit naîtra et se maintiendra par notre envie de le faire, non pas par contrainte ou par simple consommation de la relation.
  • Conscience : c’est un accord entre l’émotionnel et le rationnel qui permet de construire et de faire grandir un véritable amour. C’est notre conscience qui nous fait agir, nous permet de décider et d’avoir conscience de ces choix qui va impacter directement la direction que nous donnons à notre relation et à l’amour dans cette relation ; et notre émotionnel sera un guide permanent pour agir, pour faire grandir ce qui nous convient et réagir sur ce qui demande d’évoluer pour le bien-être de chacun dans la relation et la pérennité de l’amour qui s’y retrouve.

Donc l’amour est un verbe qui contient une multitude de verbes d’action (engager, responsabiliser, entretenir, reconnaître, écouter, soutenir, apporter, recevoir, et tellement d’autres. Je vous invite d’ailleurs à apporter les verbes que vous voulez y retrouver. Les vôtres, qui définissent l’amour que vous voulez faire vivre et grandir).

L’amour se vit et s’entretient

L’amour se fait donc dans une conscience de soi et de l’autre, mais également de la relation, dans les défauts, les différences, les qualités, les besoins et valeurs de chacun, ainsi que dans l’envie et de continuer et d’avancer avec cela.

L’amour est un choix quotidien, chaque jour est un engagement renouvelé, ainsi qu’un développement de nous-même face à ce qu’on y découvre. Oui, l’amour fait grandir quand on comprend notre part d’implication dans celui-ci.

L’amour ne sera jamais de faire de l’autre une réponse à nos besoins pour être comblé(e), aucun être humain n’existe pour vous satisfaire. Dans cette idée de l’amour, nous sommes dans sa consommation et dans une idéalisation qu’il nous comble là où nous-même nous ne prenons pas soin de le faire, en rencontrant nos insécurités et nos failles que l’amour peut pourtant nous révéler.

C’est non seulement une forme de déresponsabilisation, mais également de dépendance affective. L’amour fait grandir car il peut révéler à nous de nombreuses choses, l’important sera de ne pas s’en décharger sur cet autre. Le manque de conscience de soi entraîne des problématiques insurmontables, voire des relations toxiques.

C’est pourquoi l’amour naît, mais vivra de ce que chacun en fera, dans sa conscience de soi, de l’autre et de la relation. Et il grandira par les directions que nous lui offrirons dans cette conscience de chacun de sa responsabilité qu’il a sur le mouvement qu’il donne à sa relation.

L’amour est un mouvement que nous offrons par notre propre mouvement, et par notre conscience de soi ainsi que notre co-responsabilité dans ce que nous entretenons, de ce que nous n’entretenons pas et de ce que nous faisons évoluer.

L’amour se vit parce qu’il apporte, mais il nous renvoie ce que nous sommes capable de nous offrir déjà à soi-même pour l’offrir ensuite en toute authenticité dans la relation. 

C’est notre conscience de soi et de ce que nous alimentons qui donne vie et entretient l’amour. Et ce que l’amour a à nous faire vivre vient de comment nous le faisons vivre, comment nous l’entretenons. C’est ce qui construira un amour sain, ou non.

Nous pouvons donc comprendre que l’amour naît et grandit de ce que nous sommes et de ce que nous développons en nous, de notre rapport à nous-même et ensuite de notre rapport à l’autre. C’est pourquoi un travail sur soi permet de mieux aimer, et de mieux choisir quel amour nous voulons recevoir.

Je vous offre votre cadeau gratuit à télécharger :

Les 5 bases pour augmenter son estime de soi

12 Comments

  1. Lucile BONNOT

    Bonjour Merci pour ce cadeau

    Reply
    • Esther

      Un grand merci à vous de donner cette valeur à ce que je partage avec vous.

      Reply
  2. Françoise

    Merci Esther

    Reply
    • Esther

      Merci à vous.

      Reply
  3. Cel

    Merci

    Reply
    • Esther

      Avec plaisir.

      Reply
  4. Daniel Provencher

    Merci Esther d’être une bonne jardinière des relations amoureuses vivifiantes et épanouissantes 🙂 Tu sèmes avec bienveillance les graines des relations amoureuses authentiques. Ce que tu enseignes devrait faire partie du système d’éducation au Canada et ailleurs en permettant à nos jeunes d’être bien outillés dans leur avenir amoureux et relationnel. Bonne journée 🙂

    Reply
    • Esther

      Bonjour et un immense merci pour tant de valeur accordées à ce que je partage avec vous. Je vous rejoins sur le fait que le relationnel et le bien-être devrait être des valeurs enseignées, abordées. En attendant, prenons soin de les cultiver en nous.
      Très belle journée à vous.

      Reply
  5. INDOZA

    Chere Esther,
    Merci infiniment pour ce cadeau precieux.
    Je suis richement beni surtout avec les etapes dans l’amour.

    Reply
    • Esther

      Un très grand merci à vous pour cette reconnaissance. Je vous souhaite la plus belle des continuations.

      Reply
  6. Sébastien

    Personne ne m’a jamais expliqué les choses comme vous venez de le faire.
    A la lecture de votre article on mesure le degré de sa propre immaturité et on se sent tout petit en fait.
    Vous nous ramenez toujours à l’essence des choses avec bienveillance et en même temps avec une justesse implacable.
    C’est comme une grande claque mentale au niveau de la conscience, une vague qui déferle pour nous éclater au visage et nous ramener à la réalité. Ce qui est saisissant c’est de prendre conscience que l’on peut être endormi pendant des années (cela n’existe pas que dans La belle au bois dormant) ou bien d’être prisonnier d’un songe hypnotique autocentré totalement déconnecté du réel. Il en est de vos articles comme de certaines de vos vidéos: puissance, justesse et profondeur et tout ça esquissés en quelques lignes, en quelques mots bien sentis, en quelques minutes. Tout est clair, proportionné, esthétique et les révélations que vous nous faites sont dignes des twists des plus grands films hollywoodiens ou des révélations des plus grands livres de philosophie. Tout ça est d’autant plus bluffant que chaque leçon de vie est toujours partagée en toute simplicité. Je m’arrête là car il n’existe pas de mot assez fort pour vous témoigner ce que je ressens au plus profond de moi. Je vous dirais alors de façon assez dérisoire simplement merci du fond du coeur
    Sébastien

    Reply
    • Esther

      Un immense merci à vous pour la grande valeur que vous offrez à mes articles et vidéos, c’est avec toute ma gratitude que je vous lis.

      Reply

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie d’aller plus loin dans votre épanouissement personnel ?

Jetez un oeil aux différents ebooks gratuits que je vous offre, ou prenez RDV pour une séance de coaching individuelle et personnalisée !