Rupture et dépendance affective : les clés pour avancer

rompre dependance affective

Si de façon générale les ruptures amoureuses sont pénibles à vivre, elles le sont encore plus chez les personnes qui souffrent de dépendance affective. Elles ont l’impression de perdre une partie d’elles-mêmes, elles se sentent perdues et beaucoup plus angoissées qu’en temps normal. Il n’est également pas rare qu’elles sombrent dans la dépression, d’où l’importance d’agir vite. Si vous êtes dépendante affective et que l’on vient de vous quitter, je vous propose ici mes conseils pour avancer et suivre la bonne direction.

Exprimez-vous, parlez de votre rupture

À l’annonce de votre rupture, vous avez sûrement ressenti de la tristesse, de la colère, peut-être même une once de culpabilité. Lorsque vous ne savez pas comment vous y prendre, ce cocktail détonnant de sentiments peut être très ravageur en tant que dépendante affective. Votre plus grosse erreur serait d’essayer de refouler ces émotions. N’hésitez donc pas à les exprimer d’une façon ou d’une autre. Pleurs, cris, tenue d’un journal, pratique d’un sport, etc. N’ayez pas peur d’extérioriser vos sentiments.

Toutefois, veillez à ne pas trop vous complaire dans votre peine. C’est pour cette raison qu’après l’expression de tous vos ressentis, je vous conseille également de vous confier à quelqu’un. À ce sujet, s’il est vrai que parler à l’un de vos proches vous allégera considérablement, l’idéal serait quand même de vous tourner vers un spécialiste (psychologue ou coach en développement personnel). En effet, ces professionnels sont les mieux placés pour vous aider à non seulement surmonter votre rupture amoureuse, mais également afin de vous sortir de votre dépendance affective.

Par ailleurs, consulter un spécialiste de la santé mentale est une obligation si votre séparation vous plonge dans un tel état de dépression que vous songez parfois au suicide. Rassurez-vous donc, quel que soit ce que vous ressentez, il y a toujours des personnes qui peuvent vous aider à le surmonter. Le tout est d’avoir la force de demander de l’aide.

Dédramatisez la situation et prenez conscience de votre dépendance affective

Ne dramatisez surtout pas votre rupture amoureuse. À la place, je vous conseille plutôt de prendre le recul nécessaire pour réfléchir calmement à la situation. Quelle que soit la façon dont vous souffrez, dites-vous bien que cette séparation n’est pas une fin en soi, il s’agit plutôt d’une étape que vous arriverez à surmonter comme vous avez déjà pu le faire par le passé. Vous n’en êtes peut-être pas à votre première rupture amoureuse, mais vous avez toujours su trouver la force nécessaire pour vous relever et avancer.

Je reconnais qu’il n’est pas forcément facile d’arriver à se motiver de la sorte, mais la vérité c’est que vous êtes assez forte pour vous en sortir. Vous avez aussi droit au bonheur et à un amour sain et durable, alors si votre partenaire a décidé de partir, c’est forcément parce que cette relation n’était pas celle qu’il vous fallait. Ne tombez pas dans le piège qui consiste à idéaliser votre histoire passée et à trouver des excuses à votre ex. Évitez de vivre dans le passé, concentrez-vous plutôt sur le présent et mettez tout en œuvre pour atteindre cet état de bien-être que vous méritez.

À ce niveau, il est donc totalement inutile et même contre-productif d’essayer de rester en contact avec votre ex, de l’espionner ou de vous venger de lui. La page de votre histoire est bel et bien tournée et vous y attarder plus que nécessaire serait en réalité une grande perte de temps.

Rupture et dépendance affective : Mes conseils et astuces pour avancer

Réfléchissez au manque que venait combler votre ex en vous

La dépendance affective n’est pas le fruit du hasard. Elle vient peut-être de votre enfance ou d’une faible estime de vous. La dépendante affective a la profonde certitude qu’elle n’a pas une très grande valeur. Alors dans une relation amoureuse, elle aura toujours tendance à beaucoup plus valoriser son partenaire. Elle fera tout pour lui plaire et satisfaire le moindre de ses désirs, en espérant qu’il lui donne ne serait-ce qu’un peu d’estime.

En tant que dépendante affective, vous devez donc à tout prix détecter ce besoin que venait assouvir votre partenaire et prendre la décision de le combler toute seule. Pour cela, il vous faudra faire une véritable introspection en remontant peut-être loin dans votre passé. En dehors de cet examen interne, vous devez également tout mettre en œuvre pour gagner en confiance. C’est ce qui vous permettra de refuser certaines situations dans votre prochaine relation amoureuse. C’est seulement en procédant ainsi que vous arriverez à mieux comprendre ce qui n’allait pas dans votre histoire afin de ne plus tomber dans les mêmes pièges à l’avenir.

Apprenez à combler ce manque toute seule et prenez soin de vous

Il est important de vous rendre compte que vous êtes la seule à être en mesure de combler vos besoins. Je vous conseille donc d’agir puisqu’il s’agit du seul moyen de gagner en confiance, de vous débarrasser de la peur du rejet, de votre dépendance et surtout de surmonter votre rupture. Ne vous complaisez donc pas dans l’inaction. Si vous vous apercevez par exemple que le besoin que venait combler votre ex était votre crainte de la solitude, fixez-vous un objectif simple. Vous pouvez par exemple décider de passer une soirée complète seule avec vous-même et sans aucun contact. Travaillez progressivement et surtout répétez les actions jusqu’à ce qu’elles deviennent moins angoissantes. Il vous faudra être persévérante, mais cela en vaudra la peine.

Lorsque vous venez de vivre une rupture amoureuse, il est également important de prendre soin de vous. Ne vous laissez pas aller. Au lieu de vous jeter sur la nourriture, l’alcool ou la drogue lorsque vous vous sentez mal, faites plutôt du sport. La pratique régulière d’une activité physique est d’ailleurs un conseil que je donne souvent aux dépendantes affectives, car en plus d’aider à sculpter le corps et être en bonne santé, elle permet de gagner en confiance. Sortez pour vous distraire, rendez visite à des amis ou à des membres de votre famille. Faites-vous belle, voyagez, apprenez une nouvelle activité, ne vous limitez pas et faites-vous plaisir, tout en veillant à ne pas faire des excès.

Pour une dépendante affective, le processus de guérison après une rupture sera sans doute un peu plus long mais je vous conseille de ne surtout pas abandonner et de persévérer sur le chemin de la reconstruction.

Je vous offre votre cadeau gratuit à télécharger :

« Les 10 connaissances à avoir sur le dépendance affective pour s’en libérer«

Ebook dépendance affective

1 Comment

  1. Donat

    Je suis dépendante affective

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie d’aller plus loin dans votre épanouissement personnel ?

Jetez un oeil aux différents ebooks gratuits que je vous offre, ou prenez RDV pour une séance de coaching individuelle et personnalisée !